Responses to technical comments from 2019 SALY Conference

Post Reply
mamnowafo
Posts: 1
Joined: Thu Sep 05, 2019 9:45 am
Institutional affiliation*: Institutions and Growth Researh Laboratory
Contact:

Responses to technical comments from 2019 SALY Conference

Post by mamnowafo » Wed Sep 25, 2019 5:09 pm

1. Décrire le canal des impacts des investissements sur la demande des qualifiées du supérieur
Dans le modèle, les investissements viennent augmenter le stock de capital. Ce faisant, la demande de travail féminin ou qualifié va soit augmenter ou baisser selon l’intensité factorielle (KD/LD). Selon la théorie de la U-féminisation, les investissements publics affectent la participation des femmes au marché du travail par le canal de la croissance économique. La nature de cette relation dépend des spécificités culturelles, religieuses, comportementales qui peuvent varier d’un pays à un autre (Nassar, 2003 ; Fernández, 2013).

2. Les segments du marché du travail seront-ils traités de la même façon dans de CGE ou faut-il penser à une structure nichée ?
Du côté de la demande, les paramètres sont identiques. La littérature empirique peut être utilisée dans la mesure du possible pour obtenir et intégrer les données sur l’élasticité selon les différents segments du marché du travail. Du côté de l’offre d’emplois, nous tenons compte du caractère rigide du segment du marché du travail qualifié, en introduisant le chômage de façon endogène conformément à l’approche par la courbe des salaires (wage curve), développée par Blanchflower et Oswald (1994).

3. Quelques précisions sur la définition de l’équation de la PGF.
Pour endogénéiser la PGF, nous nous inspirons des travaux de Cabral, Cisse and Diagne (2010). Les données sur le capital humain (KH), la recherche et développement (RD) et les investissements physiques (IP) se retrouvent à partir du BCI (Budget Consolidé d’Investissement) qui fournit les pondérations (KH = 0.35; RD = 0.03; IP = 0.62) à appliquer aux investissements par origine et les investissements par destination. Les élasticités proviennent de la littérature empirique notamment des travaux de Raffaello Bronzini and Paolo Piselli (2006) : epsi_g(j) = 0.06; KH = 0.038; RD = 0.03; IP = 0.011.

4. Mieux expliquer la mobilité des travailleurs
Nous avons créé des blocs homogènes LTQ, LMQ, LPQ et LNQ (respectivement très qualifiés, moyennement qualifiés, peu qualifiés et non qualifiés) qui permettent de s’assurer qu’un non qualifié ne se retrouve très qualifié et vice versa. Les travailleurs sont supposés être mobiles à l'intérieur des différents segments du marché du travail. Mais il n'existe pas de mobilité de la main d'œuvre entre les différents segments du marché du travail.

5. Les secteurs d’investissement bénéficient-ils d’investissement publics et privés ? Existe-t-il un effet d’éviction ou crowding-in entre investissements publics et privés ?
Le PSE fait appel au financement privé, qui dans le cadre du modèle subit un effet de crowding-out de l’investissement public. les flux d’investissements publics dans les secteurs marchands de l’économie sont supposés être une proportion des flux d’investissements privés, tel que: . Le stock global de capital public crée pour chaque activité productrice une externalité positive qui affecte la productivité globale des facteurs du secteur.

Post Reply

Return to “MPIA-20453 - Politique d’emploi et File d’attente sur le marché du travail : cas du Sénégal”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 2 guests