Nouvel appel à propositions du PEP

Le PEP lance un nouvel appel aux propositions de projets sur « Les changements climatiques en Afrique subsaharienne »

  • La date limite de soumission est le 25 août, 2020 - Voir le calendrier des dates importantes (en anglais)
  • Afrique subsaharienne seulement

  • Les propositions doivent être complétées en utilisant le modèle/formulaire obligatoire (voir ci-dessous) et soumises via le système intranet du PEP

  • Toutes les équipes candidates doivent également envoyer une lettre du chef de l’institution gouvernementale concernée — consulter les directives ci-dessous

  • See this call in English 

Appel à propositions | Compositions des équipes | Processus de sélection | Procédure de soumission | Aide


Affaires mondiales Canada (AMC) a octroyé au PEP du financement pour une nouvelle initiative de recherche, « Les changements climatiques en Afrique subsaharienne : Impacts et réponses pour les femmes et filles »Par le biais de cette initiative de trois ans (2020-2023), le PEP soutiendra jusqu’à quatre (4) projets de recherche, chacun basé dans un pays subsaharien différent. 

Cette initiative vise à combler des lacunes dans la capacité critique sur les deux côtés (offre et demande) du nexus recherche-politique et à produire l’évidence dont les décideurs politiques ont besoin pour soutenir des interventions politiques spécifiques pour : 

  1. Promouvoir le leadership des femmes en matière de la définition et l’implémentation des solutions pour mitiger ou adapter aux impacts des changements climatiques, et
  2. Mitiger les impacts des changements climatiques sur l’égalité des genres.

Afin d’assurer la pertinence de la recherche et son utilisation pour soutenir des décisions politiques, les projets seront dirigés par des équipes composées des chercheurs locaux et des représentants gouvernementaux.  

 

Renforcement et promotion de l’expertise en Afrique subsaharienne

Cette initiative comprend un important volet «renforcement des capacités» et cible des équipes de recherche en Afrique subsaharienne. Les équipes sélectionnées profiteront du programme de soutien unique et multiforme PEP « Grant Plus » en réalisant des projets de recherche de haute qualité axés sur les politiques en utilisant des méthodologies innovatrices (modélisation des politiques micro-macroanalyse microéconomique et analyse d’impact non expérimentale, et analyse d’impact expérimentale, dans le cadre de cet appel) pour soutenir des décisions politiques pertinentes dans leurs pays d’origine.

 

Pour l’analyse sexospécifique des enjeux politiques concrets liés aux changements climatiques dans le pays local

Les changements climatiques représentent l’un des enjeux les plus grands auxquels l’humanité fait face. Tous les pays éprouvent les effets néfastes des changements climatiques sur le bien-être, la subsistance, et les perspectives économiques, mais les pays en voie de développement, et les populations plus vulnérables y vivant souffrent les impacts les plus graves. Ceci est particulièrement vrai pour les femmes et les filles.   

Certes, en raison des inégalités traditionnelles et historiques et la différenciation des rôles (notamment en matière des pouvoirs décisionnels et de l’accès aux ressources et aux avoirs, et dans la gestion de la consommation ménagère), les femmes sont particulièrement à risque de la marginalisation accrue en temps de compétition pour les ressources occasionnée par les changements climatiques (Eastin, 2018). Cependant, elles sont aussi à l’avant-garde des efforts d’adaptation et de survie. 

De plus, les dangers climatiques et leurs conséquences exacerbent aussi la vulnérabilité des filles — par l’accentuation de la marginalisation due aux inégalités nommées précédemment – ainsi compromettant leur développement et, conséquemment, la force et la capacité des générations futures pour faire face aux défis qui leur attendent dans le monde de demain.  

Une compréhension plus profonde des effets sur des populations spécifiques des femmes et des filles et de leurs réponses à ces défis, au moyen d’un processus analytique rigoureux, est cruciale pour soutenir des politiques bien conçues et des interventions qui peuvent promouvoir effectivement la mitigation et/ou l’adaptation à court et à long terme. La prise de décision basée sur des données probantes est incontournable pour assurer l’efficacité des actions politiques. Pourtant, afin d’offrir des recommandations politiques utiles, applicables, et fondées sur des données, la diffusion de l’évidence découlant des activités de recherche doit tenir compte des normes sociales spécifiques, des valeurs publiques, et d’autres contraintes et considérations qui affecteront et influenceront les décisions politiques. 

Depuis 2015, 36 des 46 pays en Afrique subsaharienne ont élaboré des politiques, des lois, des projets, et des stratégies liées aux changements climatiques. Toutefois, seuls trois pays — le Mali, le Malawi, et le Nigéria — identifient les femmes et les enfants en tant que populations nécessitant une considération particulière. Il existe un besoin urgent d’évidence détaillée et sexospécifique pour soutenir des politiques pour répondre aux changements climatiques. 

Dans le cadre de ces thèmes, cet appel est à la recherche qui soutient les processus d’élaboration des politiques à l’aide de l’analyse sexospécifique des solutions politiques existantes ou potentielles afin de combler des lacunes du savoir et de répondre aux besoins politiques en matière de la base de connaissances.

Cliquer ici pour consulter une présentation détaillée de la portée thématique de cet appel et quelques exemples de questions de recherche pertinentes sur les politiques.

En partenariat avec le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), les chercheurs sont invités à exprimer leur intérêt à analyser une intervention reliée menée par leur bureau de pays du PNUD local (visiter https://www.adaptation-undp.org/). Le PNUD chercherait à soutenir l’analyse (p. ex. accès à l’information et aux données, assistance dans l’implication politique, diffusion, etc.), mais les chercheurs réaliseraient leurs analyses indépendamment.

  • Toutes les propositions doivent intégrer une analyse sexospécifique dans la conception du projet et les objectifs.
  • Les équipes doivent également développer une analyse du contexte politique de leurs projets proposés, y compris une analyse préliminaire des parties prenantes.
  • Ces exigences sont énumérées, avec des consignes supplémentaires, dans le gabarit de proposition (voir le Contenu des propositions). 

 

Méthodes d’analyse

Le PEP est spécialisé dans l'appui scientifique suivant une variété de méthodologies, de techniques et d'outils d'avant-garde pour la recherche en économie du développement. 

Le programme de recherche du PEP englobe quatre approches méthodologiques distinctes. Dans chaque approche, des experts de partout dans le monde sont affectés comme mentors aux équipes de recherche lors du processus de sélection.  

  • Modélisation des politiques micro-macro (MPIA group)
  • Analyse microéconomique et évaluation d’impact non expérimentale (PMMA group)
  • Évaluation d’impact expérimentale (PIERI group)

N.B. Les propositions impliquant la collecte de données ne seront pas évaluées/acceptées pour le soutien dans les groupes MPIA ou PMMA.

Dans le cadre de cette initiative, les équipes de projet sélectionnées profiteront d’un programme de soutien prolongé du PEP (comprenant de la formation, du conseil, du mentorat, de la révision par des pairs, etc.) afin de renforcer ou développer des capacités à : 

  • Réaliser des analyses innovatrices, rigoureuses, et sexospécifiques pour produire une base d’évidence scientifiquement valable
  • Préparer et soumettre des articles scientifiques (basés sur les résultats du projet de recherche) aux revues de renommée 
  • Consulter, collaborer, et communiquer à une large gamme de parties prenantes (au-delà l’instance gouvernementale impliquée dans le projet), telles que des acteurs politiques dans autres secteurs, des ONG, des OCS (notamment des organisations de femmes) impliquées dans la promotion de l’égalité des femmes au niveau national, tout au long du cycle du projet
  • Contextualiser et diffuser la recherche et les avis scientifiques pour l’utilisation plus efficace dans les politiques 
  • Utiliser de l’évidence efficacement pour alimenter des processus consultatifs au sein des institutions. 

Les équipes de projet sélectionnées à la suite de cet appel développeront deux travaux distincts : un article de recherche/travail et un document politique, le premier décrivant le processus et les résultats du travail de recherche scientifique et le dernier positionnant les enjeux et les conclusions dans le contexte plus large des politiques et des stratégies du pays. Le PEP offrira aux équipes sélectionnées du soutien, de la formation, du mentorat, et de la revue par les pairs dans les deux domaines.

 

Compositions des équipes

Comme élément clé de cet appel, les équipes de projet doivent être composées de chercheurs et de représentants/agents du gouvernement :

  • Quatre (4) chercheurs — incluant un chercheur expérimenté/principal agissant comme chef d’équipe et au moins deux chercheurs âgés de moins de 30 ans — ayant un parcours académique et/ou professionnel suffisant dans l’analyse économique des politiques. Une maîtrise ou l’inscription dans un programme de maîtrise est un préalable minimal (généralement, les chefs d’équipe devraient avoir un doctorat ou être inscrits à un programme de doctorat). Ces membres devraient décrire leur formation et expérience relative aux enjeux et techniques de recherche pertinentes. 

  • Deux (2) employés de l’institution gouvernementale identifiée dans la proposition comme celle qui est principalement en charge des politiques ou programmes que l’analyse vise à informer et qui approuve leur implication. Ces membres doivent d’ailleurs démontrer leur bonne compréhension des priorités gouvernementales et processus décisionnels en lien avec ces politiques, mais ne sont pas requis d’avoir une formation/expérience de la recherche scientifique.  

Les membres des équipes de recherche approfondiront leur expertise en application des méthodologies de recherche et les membres affiliés aux gouvernements acquerront des connaissances cruciales relatives aux exigences et contraintes de l’analyse empirique rigoureuse. Les membres des deux côtés acquerront une nouvelle compréhension et de nouvelles compétences liées à la contextualisation et la traduction de la recherche en politiques. 

Les équipes candidates doivent également : 

  • Avoir une mixité de genres 
    • Les femmes doivent représenter au moins 50 % des chercheurs (incluant le chef/la cheffe d’équipe) et des membres affiliés au gouvernement.
    • Tous les membres femmes doivent contribuer substantivement au projet.  
    • Le PEP encourage particulièrement les équipes ayant une femme cheffe.
  • Être composées exclusivement des ressortissants des pays de l’Afrique subsaharienne, qui habite en Afrique subsaharienne pendant la durée du projet.

Notes : 

  • Un chercheur ne peut pas être subventionné par PEP plus de trois fois au total (dont un maximum de deux fois en tant que chef d’équipe) et devrait montrer une progression marquée au fil du temps.
  • Un chercheur qui est présentement impliqué dans un projet PEP en cours de réalisation, ne peut pas soumettre une nouvelle proposition tant que le rapport final de ce projet n’a pas été approuvé par les mentors assignés. 
  • Chaque équipe devait identifier un membre ayant l’expertise et la capacité à remplacer le chef d’équipe si ce dernier n’est pas en mesure de terminer le projet pour une raison quelconque.
  • Pour qu'un membre de l'équipe soit considéré comme «moins de 30 ans lors de la sélection du projet», il doit être né après le 30 juin 1991.

 

Approbation d’une institution gouvernementale 

Tous les projets sont contractés avec des chercheurs particuliers (chefs d’équipe) et non pas avec des institutions. Cependant, les membres d’équipe affiliés au gouvernement doivent obtenir une lettre officielle du chef de leur institution affirmant leur approbation de 1) les questions et les objectifs de recherche, ainsi que 2) l’implication dans le projet des membres d’équipe concernés. Vous pouvez utiliser le gabarit de lettre suivant.

Les propositions portant sur une évaluation d’impact (PIERI group) doivent utiliser une technique d’attribution aléatoire. Les équipes présentant une telle proposition doivent soumettre une lettre de l’organisation dans laquelle l’expérience sera réalisée qui affirme leur engagement à effectuer une évaluation expérimentale (c.-à-d. impliquant une assignation aléatoire).


Processus de sélection et financement

Cette initiative financera jusqu’à quatre (4) nouveaux projets

La subvention est d’une valeur approximative de US $58 K, incluant US $24 K en subvention de recherche (en espèces) liée aux livrables et jusqu’à US $34 K en subvention d’une variété d’activités – tel que les formations et conferences PEP, les visites d’étude, l’organisation d’ateliers de dissémination, le soutien à la publication internationale, etc. 

Toute proposition de projet est évaluée, et sélectionnée, par PEP en fonction des trois grandes dimensions (ou catégories de critères) suivantes :  

  • Qualité scientifique : revue de littérature, originalité, méthodologie, données, etc. 
  • Pertinence politique : en plus de la validation de l’institution gouvernementale concernée, les équipes doivent présenter une argumentation convaincante quant à l’utilisation potentielle des résultats d’analyse pour informer les décisions politiques. 
  • Renforcement des capacités : chaque membre de l’équipe (en particulier les membres féminins et juniors) doit non seulement contribuer activement au projet, mais aussi en bénéficier en termes de formation et gains de compétences.

Équipes présélectionnées 

  • Seront invitées à réviser et soumettre leurs propositions après le premier cycle d’évaluation.
  • Les propositions révisées passeront un deuxième cycle d’évaluation pour produire une liste restreinte d’environ sept équipes 

Équipes sélectionnées pour la liste restreinte 

  • Seront invitées à participer à un cours de formation en ligne (et aux modules supplémentaires d’analyse sexospécifique) pertinent aux méthodes et outils de recherche qui seront appliqués dans leurs projets, de janvier à avril 2021.
    • Tous les membres des équipes sélectionnées sont encouragés fortement à suivre ce cours.
      • L’achèvement est un prérequis pour que les membres-chercheurs participent aux conférences et visites de recherche du PEP.
    • Les équipes sélectionnées seront demandées à désigner deux chercheurs « remplaçants » qui seront également invités à suivre les cours en ligne et, avec réussite, pourraient remplacer des chercheurs qui ne réussissaient pas au cours, afin d’assurer que l’équipe finale respecte les exigences du PEP (quatre chercheurs, au moins 50 % étant des femmes, au moins deux âgés de moins de 30 ans).
      • Ces chercheurs « remplaçants » devraient être typiquement âgés de moins de 30 ans et au moins une devrait être une femme. 
    • Si au moins quatre membres chercheurs incluant au moins deux membres femmes et deux âgés de moins de 30 ans réussissent au cours en ligne, les équipes seront invitées à présenter leurs propositions (révisées) à un congrès du PEPen juin 2021, où elles seront représentées par deux membres (un chercheur et un membre affilié au gouvernement). 

Participants au congrès du PEP

  • Recevront de la formation et des rétroactions relatives aux aspects scientifiques et de politiques de leurs projets à ce congrès. 
  • Les membres non participants pourront suivre les évènements virtuellement (en direct ou en regardant des vidéos enregistrés des sessions). 

Les sélections finales des projets seront annoncées après le congrès. 


Procédure de soumission

Les propositions doivent être soumises au plus tard le 25 août 2020

Comment déposer une proposition sur le système intranet du PEP

Les propositions doivent être déposées sur le système intranet du PEP avant le 25 août 2020 (23 h 59 GMT). La démarche est comme suit : 

  1. TOUS les membres des équipes candidates doivent s’inscrire sur le site web du PEP AVANT de déposer une nouvelle proposition. 

    1. Pour s’inscrire, cliquer sur « Register » (voir aussi dans le coin droit du haut à l’entête du site web PEP, près de "Login") et suivre les instructions.

    2. Une fois inscrit, chaque membre recevra un mot de passe par courriel, normalement dans un lapse de quelques minutes, et les profils seront activés en moins de 24 heures. Le nom d’usager est TOUJOURS l’adresse courriel principale inscrite lors de la création du compte. 
  2. Accéder à son compte PEP en cliquant sur le bouton « Login » pour se connecter (aussi dans le coin droit du haut, comme mentionné ci-haut) et entrer son adresse courriel (username) et mot de passe (reçu par courriel). 

    1. Notez que vous pourrez dès lors modifier votre mot de passe vous-mêmes, à tout moment, via votre compte personnel (profile)

  3. TOUS LES MEMBRES de l’équipe (chercheurs ET employés gouvernementaux) doivent compléter leur profil personnel sur le site intranet du PEP, incluant : CV, date de naissance, niveau d’éducation, photo et une courte biographie professionnelle.

    1. Pour ce faire, chaque membre de l’équipe doit se connecter (Login) au site PEP et ensuite sélectionner « Profile » (« Upload CV » pour téléverser son CV, « upload photo », etc.).

  4. Celui ou celle désigné comme le CHEF D’ÉQUIPE devra soumettre sa proposition via son compte personnel, en suivant les étapes ci-dessous : 

    1. Se connecter (login), cliquer pour ouvrir le menu « My workspace », et choisir « Submit new proposal »
    2. Remplir l’information requise et téléverser le document de proposition (utilisant le modèle obligatoire - consulter Contenu des propositions ci-dessous) 

      N.B. La soumission ne sera acceptée que si les étapes 1 à 3 ont préalablement été complétées (i.e. tous les membres de l’équipe doivent avoir dûment complété leurs profils, incluant CV)
  5. Une fois terminé, pour s’assurer que la proposition a bien été soumise au PEP, simplement retourner à votre compte intranet (login), ouvrir le menu « My workspace » et cliquer sur « My projects » - le titre et l’accès à votre projet devrait se trouver au bas de la page.

 

Contenu des propositions 

Pour être admissibles, les équipes candidates SONT TENUES à déposer leurs propositions en utilisant les gabarits obligatoires suivants : 

  • Télécharger le gabarit pour déposer une proposition de recherche MPIA/PMMA
  • Télécharger le gabarit pour déposer une déclaration d’intérêt (DI) pour une proposition de recherche expérimentale PIERI (expérience sur le terrain).
     
  • Soumettre une lettre de validation de l’institution gouvernementale pertinente : voir le gabarit de lettre
    • Charger la lettre dans la section « Other » de la page « Documents ».

Il y a trois dimensions de chaque projet soutenu par le PEP : la recherche, le renforcement des capacités, et l’implication politique. Chaque dimension doit être considérée avec la diligence requise, car elles seront évaluées individuellement et de concert afin d’apprécier la qualité globale d’une proposition. Pour des conseils et d’informations, vous pouvez consulter les pages suivantes (en anglais) : 

De plus, nous encourageons vivement aux candidats à consulter la liste de lectures suggérées au sujet de l’analyse des changements climatiques du PEP (page web en anglais), ainsi que d’autres lectures propres à leur pays/région et thème d’analyse. 

 

Conditions additionnelles

PEP encourage les équipes candidates à soumettre des propositions en anglais, mais accepte également les soumissions (y compris tous les documents justificatifs) en français ou en espagnol. 

Le PLAGIAT est strictement interdit – plus d’information au sujet de la définition du plagiat et les instructions connexes pour citer des sources (page web en anglais). PEP utilise un logiciel pour détecter les cas de plagiat.

 

Aide

Si vous rencontrez des difficultés pour effectuer les étapes ci-dessus, veuillez nous contacter à l'adresse suivante info@pep-net.org pour obtenir de l’assistance. 

Partners

  •  
  •  

Funded by

  •  
  •  
  •  
  •